Tel maître tel chien ?

chien_maitreD’après les dernières découvertes, votre compagnon canin en dit plus sur vous que vous ne pouvez l’imaginer.

Selon une nouvelle étude, les propriétaires de chiens de races stéréotypées “agressives”, comme les bergers allemands ou les rottweillers, sont susceptibles d’être plus méchants et agressifs que les propriétaires de chiens typiquement plus calmes comme le labradors ou le golden retriever.

Dans cette étude, les propriétaires de chiens de races dites “agressives” ont des scores plus élevés dans le trait de la personnalité psychotique, qui est une marque de la colère, de l’hostilité et de l’agressivité. (La psychose est différente de la psychopathie qui est un trouble de la personnalité caractérisé par le fait d’être manipulateur et le manque d’empathie).

“Cela pourrait expliquer (mais pas encore prouver) que les gens choisissent des animaux qui sont une extention d’eux-même”, d’après Deborah Wells, psychologue et chercheur à l’université Queen de Belfast

Les chiens et la personnalité

Cette recherche, publiée dans le journal “Personality and Individual Differences” d’octobre 2012, n’est pas la première à trouver des différences de personnalité entre propriétaires de chiens en se basant sur la race. Selon une étude présentée en conférence annuelle de la British Psychological Society de Londres en avril, les propriétaires de chien-joueur par exemple ont un score élevé dans le trait de la personnalité d’ouverture, caractérisé par l’appréciation de nouvelles expériences. La même étude a révélé que les propriétaires de races pastorales et utilitaires, comme le Colleys et les Corgis, sont les plus extravertis.

De même, une étude publiée en mai dans la revue “Anthrozoos” a constaté que les personnes ayant une personnalité plus argumentative sont susceptibles de choisir de préférence des bull-terriers ou autres races qui ont une réputation agressive contrairement à d’autres types plus agréables.

Propriétaires agressifs et races agressives

Wells et son collègue Peter Hepper, également de l’université Queen de Belfast, ont recruté 147 propriétaires de chiens dans des cours d’obéissance à travers l’Irlande du Nord et leur ont demandé de remplir un questionnaire de personnalité. Seuls les propriétaires de bergers allemands, labradors, rottweillers et golden retrievers ont été inclus dans le questionnaire.

“Nous avons délibérément voulu mettre l’accent sur les races qui sont généralement situées à des extrémités opposées en terme de perception du tempérament par le public – les bergers allemands et les rottweillers sont communément perçue comme agressifs, tandis que les labradors et les goldens retrievers (races fréquemment utilisés dans les publicités comme chien-guide d’aveugles) sont susceptibles d’être mieux considérés, non agressives”, dit Well.

Parmi les traits de personnalité étudiés, la seule différence entre les types de races qui ont émergé était la psychose, ainsi les propriétaires de races stéréotypées “agressives” étaient eux-même plus agressifs que les propriétaires de chiens plus calmes.

L’étude laisse ouverte la question de savoir si les gens agressifs choisissent intentionnellement des chiens de races agressives afin de les rendre belliqueux, dit Well. D’autres facteurs indépendants de la personnalité, tels que les allergies et la taille, peuvent également influencer le choix de la race, a t’elle ajoutée.

“Quelqu’un avec une forte tendance psychotique qui possède une race largement perçue comme agressive ne signifie pas nécessairement que cet animal sera une menace pour la société”, précise Well.

Source : http://www.livescience.com

Copyright © 2013 Ad Canes