L’abandon n’est pas une solution !

vacancesChenil, garde à domicile, famille d’accueil : grâce au boom d’internet notamment, il existe aujourd’hui maintes solutions pour faire garder son chat, son chien ou son furet l’été et éviter que les départs en vacances ne riment avec abandon.

Comme tous les ans, nous redoutons la vague d’abandons qui accompagne inlassablement les départs en vacances… Nous repartons donc en campagne d’information afin de vous démontrer que l’abandon n’est pas une solution !

Le bilan 2012 de la SPA met en évidence une légère baisse des abandons. Durant le mois de juin, juillet et août 2012 plus de 11 000 animaux ont été recueillis dans les 56 refuges de la SPA, c’est à dire 10% de moins que 2011 à la même époque. Mais seulement 62.5% des animaux recueillis ont trouvé un nouveau foyer, soit une baisse des adoptions de 4% par rapport à 2011, alors que la durée des séjours s’allongent…

Le saviez vous ? Les propriétaires sont près de 42 % à considérer l’organisation des vacances avec leur animal comme un casse-tête ! C’est pourquoi nous vous proposons un condensé de ce qu’on peut trouver sur internet.

La fondation 30 millions d’amis propose des outils qui vous permettrons de prévoir vos vacances en toute sérénité avec vos compagnons, comme cette carte interactive. Cette année la fondation vous propose de commander le kit gratuit « vacances pas bêtes » qui comprend 1 « Dico des vacances pas bêtes », 3 cartes postales originales, 1 autocollant à coller à l’arrière de votre voiture, et 1 traducteur multilingue de poche. Autre nouveauté : l’appli pour iPhone qui vous accompagnera pendant toutes vos vacances !

Reha Hutin, présidente de la fondation 30 millions d’amis, nous propose dans cette courte vidéo un condensé de tous les conseils disponibles sur leur site. A voir.

Retrouvez également sur le site ilspartentavecnous.org plein de conseils pour partir avec vos compagnons à quatre pattes : adresses utiles, conseils pratiques, solutions de garde, formalités, etc… Une mine d’informations.

Des associations proposent également des solutions de garde en refuge (comme SOS Animaux 78 dans les Yvelines) ou en famille d’accueil. Renseignez vous !

Si vous avez des questions, des doutes, des suggestions… N’hésitez pas à nous contacter :

– en commentaire à la fin de cet article,
– en privé via le formulaire disponible en cliquant ici,

Nous ferons tout notre possible pour vous apporter des réponses à vos questions. Vous n’avez donc plus d’excuses !

Et surtout n’oubliez pas que l’abandon sauvage est un acte de cruauté passible de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende !

Bonnes vacances « pas bêtes » !

4 Comments

  1. Merci pour ce super article que j’ai repris (en citant la source) sur mon site

    1. Ils sont faits pour être partagé 🙂

  2. En tant que professionnelle, je ne pas vous laisser écrire n’importe quoi sur le sujet de la garde de chiens ou chats par le biais de sites comme cité ;

    (Il existe aussi de multiples solutions de garde, comme Cardicanin, ou ce nouveau site de garde d’animaux entre particuliers : animal futé. )

    A savoir, le particulier ne peut effectuer de garde et de promenades de chiens sans avoir un Certificat de Capacité lié aux activités des chiens et chats. Ces sites ainsi que beaucoup d’autres vous induisent en ERREUR, il faut aussi une Responsabilité Civile Professionnel et être DECLARE sinon cela revient pour le Particulier du TRAVAIL DISSIMULE.

    Qu’est ce que vous risquez ?

    – 1 Contrôle de la D.S.V. et Fraudes (DDPP)
    – 2 Contrôle de l’Inspection du Travail
    – 3 Contrôle de la Brigade de Contrôle et de Recherches des Impôts
    – 4 Contrôle de l’URSSAF

    Etc…
    Pas mal non ? Et si un Professionnel porte Plainte cela peut aller aussi jusqu’à une plainte pour « Pertes financières », « Concurrence Déloyale » et encore etc…

    Et en faisant de la publicité pour ces sites, vous faites un genre « d’Incitation au Travail Dissimulé », alors là prochaine fois, renseignez vous mieux.

    1. Bonjour Mordellet,

      Un professionnel nous avait déjà averti après avoir publié un article pour un site de garde d’animaux par des particuliers, après vérification nous l’avons effacé. Nous ne souhaitons pas promouvoir de solutions litigieuses ou illégales. Maintenant je ne me souvenais plus de ce passage… Je vais donc l’effacer et conseiller aux personnes qui cherchent une solution de garde de faire appel à des professionnels !

      Merci pour ce rappel 🙂

      J’en profite pour citer l’Article L214-6 :

      I.-On entend par animal de compagnie tout animal détenu ou destiné à être détenu par l’homme pour son agrément.

      II.-On entend par refuge un établissement à but non lucratif géré par une fondation ou une association de protection des animaux désignée à cet effet par le préfet, accueillant et prenant en charge des animaux soit en provenance d’une fourrière à l’issue des délais de garde fixés aux articles L. 211-24 et L. 211-25, soit donnés par leur propriétaire.

      III.-On entend par élevage de chiens ou de chats l’activité consistant à détenir des femelles reproductrices et donnant lieu à la vente d’au moins deux portées d’animaux par an.

      IV.-La gestion d’une fourrière ou d’un refuge, l’élevage, l’exercice à titre commercial des activités de vente, de transit ou de garde, d’éducation, de dressage et de présentation au public de chiens et de chats :

      1° Font l’objet d’une déclaration au préfet ;

      2° Sont subordonnés à la mise en place et à l’utilisation d’installations conformes aux règles sanitaires et de protection animale pour ces animaux ;

      3° Ne peuvent s’exercer que si au moins une personne, en contact direct avec les animaux, possède un certificat de capacité attestant de ses connaissances relatives aux besoins biologiques, physiologiques, comportementaux et à l’entretien des animaux de compagnie. Ce certificat est délivré par l’autorité administrative, qui statue au vu des connaissances ou de la formation, et notamment des diplômes ou de l’expérience professionnelle des postulants. Les prestations de services effectuées en France, à titre temporaire et occasionnel, par les professionnels ressortissants d’un Etat membre de la Communauté européenne ou d’un Etat partie à l’Espace économique européen établis sur le territoire d’un de ces Etats ou d’un Etat membre de l’Union européenne sont régies par l’article L. 204-1.

      Les mêmes dispositions s’appliquent pour l’exercice à titre commercial des activités de vente et de présentation au public des autres animaux de compagnie d’espèces domestiques.

      V.-Les personnes qui, sans exercer les activités mentionnées au III, détiennent plus de neuf chiens sevrés doivent mettre en place et utiliser des installations conformes aux règles sanitaires et de protection animale pour ces animaux.

      VI.-Seules les associations de protection des animaux reconnues d’utilité publique ou les fondations ayant pour objet la protection des animaux peuvent gérer des établissements dans lesquels les actes vétérinaires sont dispensés gratuitement aux animaux des personnes dépourvues de ressources suffisantes.

      La gestion de ces établissements est subordonnée à une déclaration auprès du préfet du département où ils sont installés.

      Les conditions sanitaires et les modalités de contrôle correspondantes sont fixées par décret.

      VII. – L’activité de toilettage des chiens et des chats doit être exercée dans des installations conformes aux règles sanitaires et de protection animale applicables à ces animaux.

Comments are closed.

Copyright © 2013 Ad Canes