Achat de chiot en ligne = danger !

chiotPrès d’un chiot sur cinq achetés sur internet meurent avant d’avoir atteint l’âge de six mois.

Le Kennel Club a découvert que la moitié des chiens démontrent des problèmes de comportement alors que plus d’un chien sur dix ont de graves problèmes de santé.

Nous mettons donc en garde les futurs propriétaires afin d’éviter les revendeurs qui utilisent les sites web et les médias sociaux comme une vitrine pour leur terrible usines à chiots. Les associations de protection animale précisent que ces éleveurs sont plus intéressés par les bénéfices que le bien-être des animaux.

En conséquence, beaucoup de chiots meurent en raison d’une mauvaise santé alors que d’autres nécessitent un traitement vétérinaire très coûteux. Ils sont aussi susceptibles de démontrer des comportements agressifs ou insociables.

Les experts préviennent que tout futur propriétaire devrait idéalement acheter leur animal chez un éleveur agréé ou dans un refuge, et visiter les lieux pour voir le chiot avec sa mère et pour vérifier les certificats de santé.

Caroline Kisko, secrétaire du Kennel Club, a déclaré : “De plus en plus de gens achètent des chiots via des sources telles qu’internet qui sont souvent utilisées par les éleveurs de chiens. Bien qu’il n’y ait rien de mal à trouver une lignée de chiots par ces moyens, il est essentiel de voir ensuite l’éleveur et de s’assurer qu’ils font tout ce qu’ils faut pour le bien-être des animaux. Cette étude montre clairement que trop de gens ne parviennent pas à le faire et les conséquences se remarquent à travers le nombre effarant de chiots qui deviennent malades ou mourants. Nous avons entre les mains un grave problème de protection du consommateur et du chiot qui est critique. Nous exhortons donc les gens à toujours acheter un chiot à un membre agréé du Kennel Club, qui sont les seuls éleveurs dans le pays dont l’adhésion est basée sur la capacité à démontrer que la santé et le bien-être de leurs petits sont une priorité absolue.

NB : Il n’est pas certain que ce soit la même chose en France avec la SCC…

Dans cette enquête plus de 2 000 propriétaires de chien ont été interrogés par le Kennel Club à propos de leur expérience d’achat d’un chiot.

Actuellement, un propriétaire sur trois ont trouvé leur chiot via internet, les médias sociaux, les animaleries ou les publicité imprimées – C’est à dire toutes les sources couramment utilisés par les éleveurs de chiens.

La préoccupation croissante est qu’internet est le deuxième moyen le plus couramment utilisé par les moins de 25 ans pour acheter un chiot, un tiers ayant admis avoir acheté leur chien de cette façon.

Cette étude a également révélé que les propriétaires de chiens croisés sont moins susceptibles de voir le chiot avec sa mère et son lieu de naissance, la moitié n’a pas vu la mère et 72% n’ont pas vu l’environnement familial.

Cela laisse craindre une augmentation d’éleveurs peu scrupuleux proposant des chiens à la mode tels que le “Labradoodle” – un croisement entre un Labrador et un Caniche – et le “Puggle” – mélange de Carlin et de Beagle.

My Pet ShameLe célèbre vétérinaire Marc Abraham a déclaré : “Malheureusement, si la culture du “acheter tout de suite” persiste alors cette terrible situation ne fera que s’aggraver. Il n’y a rien de mal à un achat de chiot en ligne, mais les gens doivent être conscients de ce qu’ils doivent attendre de l’éleveur. Par exemple, vous ne devriez pas acheter une voiture sans connaitre son historique et sans la voir à sur place, vous ne devriez donc certainement pas acheter un chiot sans faire correctement les papiers, sans certificat sanitaire et sans voir l’endroit où il a été élevé. Toutefois, un trop grand nombre de gens optent pour acheter directement auprès de tiers comme internet, les animaleries ou auprès des revendeurs de chiots sans pouvoir savoir comment et où le chiot a été élevé.”

Ad Canes préconise fortement d’adopter en refuge plutôt que d’acheter, vous ferez une bonne action et vous rendrez un chien heureux !

Source : http://www.dailymail.co.uk/news/article…-old-aggressive.html

2 Comments

  1. Et si le chien du refuge est justement abandonné car il a été acheté sur internet et qu’il a des soucis de comportement ou de maladie… La boucle est bouclée…
    Et si on veut faire des concours de beauté ou des concours de travail ?
    J’dis ça, j’dis rien…
    Mais il y a aussi ce type de population qui existe. J’adore vos articles mais vous seriez gentils de ne pas généraliser non plus, il n’y a pas que des escrocs sur internet, et il y a aussi des escrocs de la PA.

    1. Avec des “si” on met Paris en bouteille…
      Je ne vois pas ce qu’on généralise dans cet article puisque ce ne sont que des préconisations.

      Maintenant nous sommes une association de protection animale, si on voulait mettre en avant le commerce du chien nous ferions autre chose…

      Cordialement.

Comments are closed.

Copyright © 2013 Ad Canes