74% des régimes BARF sont déséquilibrés

loup-viandeD’après un article du Dr Géraldine Blanchard dans le magazine Animal Santé & Bien-être n°40, repris sur son site cuisine-a-croc, une étude indépendante allemande a examiné la composition de nutritionnelle de 100 régimes BARF : il en ressort que 74 % se sont avérés déséquilibrés, carencés ou excessifs.

“Les problèmes les plus fréquemment rencontrés sont une constipation, voire une occlusion ou perforation intestinale, une carence secondaire en cuivre et zinc, des troubles osseux liés à la consommation d’os et donc de calcium et phosphore en quantité excessive. Les autres problèmes sont les carences ou excès en vitamines A, D et du groupe B.” explique t’elle.

Elle complète une autre étude publiée en 2002.

Qu’est ce que le BARF ?

Le régime BARF (Biologically Appropriated Raw Food ou Bones and Raw Food) est né en Australie il y a une vingtaine d’année. Le Dr Billinghurst est à l’origine de ce régime. Ce dernier le décrit pour la première fois dans son ouvrage : “Give your dog a bone” (Billinghurst, 1993).

Selon ce dernier il existait avant les années trente, un “savoir faire” relatif à la nutrition des chiens domestiques et qui aurait disparu depuis l’arrivée de la nourriture industrielle. Les chiens étaient alors nourris à base de restes de table, d’os et de viande.

Ainsi le régime industriel qui l’a remplacé serait, selon l’auteur, la cause de nombreuses maladies du chien domestique moderne. Il donne l’exemple, en se basant sur des observations personnelles : des problèmes de peau, des maladies parodontales, des maladies digestives, des troubles de la reproduction, des problèmes squelettiques des jeunes, des maladies dégénératives, des cancers (Billinghurst, 1993 et 1998).

Le Dr Billinghurst a depuis renoncé à ce concept :

“Les fruits et les légumes sont des éléments essentiels du régime alimentaire des chiens. Des éléments essentiels et non pas optionnels. La viande est optionnelle, mais non les fruits et les légumes. (Canine Nutrition ?” A Point of View 1988)

 

“Je vous conseille fortement de donner à votre animal un régime BARF dans lequel tous les os sont finement broyés (avec la viande) avant de le nourrir, bien que cela signifie la perte de quelques bénéfices du régime BARF, incluant le nettoyage des dents de même que les bienfaits physiques et psychologiques. Il existe des hachoirs électriques qui font le travail, ou vous pouvez adopter une approche plus primitive et utiliser un couperet ou un marteau pour fracasser les os.
Un moyen encore plus simple est d’acheter un des produits « Viande et os hachés du Dr Billinghurst » ? dans les régions où ils sont disponibles. Nourrir avec des os crus entourés de viande sous une forme hachée est évidemment la manière dont nous servons le régime BARF lorsque nous nourrissons avec des pâtés de différentes sortes.” (The Barf Diet 2001)

Que pouvons-nous dire concrètement ? Que :

  • si le chien à l’anatomie d’un carnivore strict il n’en a plus le métabolisme,
  • il n’existe aucune preuve scientifique sur les bienfaits supposés du régime BARF, et aucune étude comparative avec les régimes conventionnels en leur faveur,
  • les risques liés aux régimes BARF sont probablement faibles mais certainement plus élevés que les régimes conventionnels et sans avantages apparents pour les justifier.

A contrario, les risques liés aux régimes à base de viandes crues et d’os sont maintenant bien documentés :

  • déséquilibres, carences et excès,
  • parasites et maladies infectieuses potentiellement mortelles (E. Coli, Salmonella…),
  • risques liés aux agents pathogènes chez les personnes immunodéficientes,
  • dents fracturés, maladies gastro-intestinales, intestins obstrués ou perforés…

Nous ne faisons pas l’apologie de l’alimentation industrielle (croquettes), qui n’est pas ce qu’il y a de plus sains pour nos chiens, mais nous vous mettons en garde contre les excès que vous pourriez rencontrer avec les régimes alternatifs. Cécile voit souvent passer dans son cabinet vétérinaire des cas d’obstructions ou de perforations intestinales liées à l’ingestion d’os et c’est parfois loin d’être anodin… Comme l’explique cet article.

Si vous souhaitez passer à une alimentation ménagère nous vous invitons à prendre conseil auprès de votre vétérinaire.

 

Références :

– Dillitzer, Becker and Kienzle, Proc. Waltham Symposium, Cambridge, 16-18 Sept. 2010

– Nutritional Adequacy of Home-Prepared and Commercial Diets for Dogs, Erin L. Streiff, Bettina Zwischenberger, Richard F. Butterwick, Elisabeth Wagner, Christine Iben, and John E. Bauer – A Comparison of thJ. Nutr. June 1, 2002 vol. 132 no. 6 1698S-1700S

– Comparaison des rations BARF aux recommandations nutritionnelles du chien sain ou malade – Thèse de doctorat vétérinaire d’Elise CAMPAGNOLLE

– Raw Meat and Bone Diets for Dogs: It’s Enough to Make You BARF, Brennen McKenzie (2011)

– Salmonella and Other Risks of Raw Pet Diets, The skeptvet Blog (2011)

– Pourquoi pas le BARF ? rawmeatybones.com

– Métabolisme digestif du chien, Dr Duprez

 

24 Comments

  1. Bonjour Stéphane,

    Je suis méfiant même quand une étude met en avant son côté “indépendant”. Il faut savoir que l’alimentation pet food représente 2,5 milliards d’euros par an en Europe. Forcément, là ou il y a de l’argent, il peut y avoir des conflits d’intérêts.

    Pour exemple nos écoles vétérinaires ont d’étrange liens avec les sociétés pet food…

    Je sais que l’article ne fait pas non plus l’apologie des croquettes. Mais tu n’as pas dit si les cas d’obstructions ou de perforations venaient d’os cuit ou cru ? Un os cuit est dangereusement cassant et dur contrairement à un os cru.

    Paul

    1. Bonsoir Paul,

      Le BARF est à base d’aliments crus.

      Pour l’étude je suis totalement d’accord avec toi, sauf que nous sommes personnellement témoins des problèmes de santé liés à l’ingestion d’os. C’est pourquoi j’aborde le sujet (préventif) et je ne touche pas un rond sur les croquettes 🙂

      Nous préconisons une alimentation ménagère, c’est évident, mais pas n’importe comment et surtout pas au détriment du chien.

      1. L’os cru provoque autant de problème que l’os cuit selon le vétérinaire ?

        1. Il faudrait lui demander 🙂

          1. C’est important. Je suis contre de donner des os cuit aux chiens. En effet l’os cuit devient cassant et dangereux. En revanche l’os cru est mou et beaucoup plus “élastique”.

            L’alimentation est un sujet chaud ! Comme je le dis plus haut il y a de nombreux conflits d’intérêts entre les vétérinaires et les sociétés pet food. Il ne veulent pas nous voir donner du BARF à nos chiens. Forcément il y aurait moins de vente… J’ai des personnes qui donne du BARF avec os depuis très longtemps et aucun problèmes ! Comme des personnes qui donnent des croquettes :). Je reste méfiant, pour moi le chien n’a pas besoin de mais ou de blé ni de betteraves dans son alimentation ! C’est un carnivore ! Il tolère cette alimentation mais à quelle prix ?

            Merci pour cet article qui ouvre le débat. Perso pour le moment n’ayant pas la place pour stocker la viande je donne à mon chien des croquettes avec le plus de protéines possible. Dès que je peux je passe au BARF.

            Merci Stéphane pour ton site et la qualité de tes articles.

            Paul

  2. La salmonelle et la Ecoli n’est pas une maladie associé aux chiens mais seulement aux humains. L’os cuit est proscrit. L’os cru (charnu) est prescrit.

    1. Bonjour Patrice.

      La salmonelle et l’E.coli ne sont pas des maladies mais des bactéries, et elles se retrouvent chez le chiens comme chez les humains :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Escherichia_coli
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Salmonella

      Aucun os est prescrit… Sauf ceux à ronger qui peuvent être conseillés.

  3. En plus, la majorité des vétos sont actionnaires de certaines marques de croquettes dont ceux qui donnent les cours de nutrition animale. Je ne donnerai jamais de croquettes à mes chiens.

    1. Certains vétos sont “actionnaires” de certaines marques ? Ça c’est un scoop 🙂

      Certains vétos ont effectivement des contrats mais ils ne forcent personne à acheter leurs produits. Ceci dit, jusqu’à preuve du contraire, les croquettes vétérinaires ne sont pas plus néfastes que n’importe qu’elle autre régime.

  4. Malheureusement, les vétérinaires ne sont justement pas à même de renseigner celui qui voudrait en savoir plus. Mal formés, de mauvaise foi, peu intéressés… En matière d’alimentation il vaut mieux s’en tenir au bon sens, plutôt qu’aux pseudo études scientifiques (toutes financées par les mêmes lobbys) ou blabla compliqué. Comme toujours les vétos et pet-foodeurs entretiennent la peur et la culpabilité chez le maitre, alors que franchement, il n’est absolument pas nécessaire d’être un scientifique pour composer les gamelles de son chien. Contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, c’est même très simple. Pour pouvoir parler de l’alimentation fraiche et naturelle, il faut l’avoir essayé… Et essayée, je connais très peu de maitres qui reviennent en arrière, tellement c’est évident sur la santé, le plaisir et le bien-être du couple maitre-chien!

    1. Bonjour Vincent.

      Si c’est tellement évident, pourquoi n’existe t’il aucune étude mettant en avant les avantages du régime BARF ?
      Personnellement je veux bien vous croire, mais la croyance ne suffit pas…

      Le principal problème pour nous sont les os qui sont à l’origine de graves conséquences. Cécile, en tant qu’assistante vétérinaire, reçoit régulièrement des chiens avec des occlusions, rarement des perforations mais souvent des os (crus) coincés dans le rectum. Ce n’est pas uniquement le constat d’experts comploteurs, mais aussi le notre. Et quand on apprend qu’un chien s’est vidé de son sang pendant la nuit à cause d’un os de poulet, on peut difficilement occulter ce problème, peu importe si ça chatouille les idéologies (le proprio à étrangler son chien pour stopper ses souffrances…).

      Les croquettes ne sont pas exempt de critiques, loin de là (le constat est même désolant)… mais elles ne provoquent pas ce genre de dommages et jusqu’à preuve du contraire ne sont pas plus nocifs que n’importe qu’elle autre régime alimentaire, même si je ne suis pas convaincu (mais c’est un avis personnel).

      A propos de l’équilibre alimentaire, ce n’est pas notre priorité mais c’est un problème qu’il faut aussi prendre en compte et qu’il faut adapter à chaque individu. Je connais un caniche qui a un régime catastrophique et qui a pourtant fêté ses 18 ans…

      Il y a surement du bon dans le BARF, mais il y a aussi du mauvais et nous sommes là pour le dire.

    2. C EST TOP CE QUE TU DIS J EN SUIS UNE DE CES MAITRES !!!!

  5. P.S. Je précise que je m’étais “amusé” à sa sortie, à démonter point par point l’étude commentée par Blanchard (en lui envoyant cela d’ailleurs… jamais de réponse d’ailleurs). A priori, elle ne sait pas ce que c’est que l’alimentation naturelle et cette étude est sans objet, tout sauf scientifique, non représentative, partiale et parcellaire. Bref, elle ne vaut rien et n’est que perte de temps.

    1. Ça c’est votre avis personnel… Les références utilisées pour rédiger cet article ne s’arrêtent pas à cette étude et à ce que dit ce vétérinaire. On ne parle pas de l’avis isolé d’un illuminé.
      Maintenant si vous avez des études (scientifiques) contradictoires, merci de nous les proposer.

      1. Ce n’est pas aux maîtres qu’il faut demander des études scientifiques, c’est aux vétérinaires. Mais tout est une histoire de sous…seule la pet food a l’argent pour les études et ils ne vont pas en dépenser pour le barf !
        Par contre si on est bien renseigné sur le barf, il suffit d’utiliser son bon sens pour comprendre que ce qui est mis en avant contre le barf c’est les risques, les erreurs de certains. La meilleure alimentation du monde n’empêchera personne de se tromper…

  6. L’argument pro ration ménagère et contre barf pour un chien en bonne santé ne tient pas. Tout changerait car on achéte son vit 5 à la place des os charnus qui peuvent être broyés, ceci dit en passant ? Et qu’à la place des céréales on met plus de viande que par ailleurs on donne crue ? On donne moins de légumes, certes mais on sait adapter aussi les quantités de légumes au transit et à l’âge. Personnellement je nourris au barf, avec os broyés. Je donne des compléments et des abats chaque jour. Mes rations sont calculées et se rejoignent avec celles d’une ration ménagère en terme d’équivalence, hormis pour la quantité de légumes qui est intermédiaire entre le “pur barf” et la ration ménagère. Ce n’est pas la faute du barf si les vétos ne s’y mettent pas et si on est obligé de se renseigner notamment dans les forums. On peut aussi bien nourrir déséquilibré en ration ménagère qu’en barf. Les maîtres soucieux du bien être de leurs chiens et qui n’improvisent pas les rations existent aussi chez les barfeurs et je dirais même qu’il y a en a encore plus chez les barfeurs car rares sont ceux qui se lancent au hasard, compte tenu du lavage de cerveau “pet food”. Donc pour moi ce que dit le Dr Blanchard est de l’intox, elle prêche pour sa paroisse, la vente du vit 5 et de ses prescriptions, sans aucune objectivité.

  7. N’importe quoi, documentez vous avez d’écrire des faussetés comme ca.
    consulté le Dr Becker chez Mercola.com, ou le dogs naturally magazine.com
    ca fait 8 ans que je nourrie mes chiens BARF et les prises de sang sont parfaite.

  8. Et SVP, qu’on arrête de faire croire qu’il est plus difficile de nourrir un animal qu’un humain…Bien entendu il faut un minimum de recherches et savoir adapter aux besoins de son animal (pathologie, âge, poids). Et surtout qu’on arrête de faire croire que tout doit passer par l’industriel soit par un complément à des rations ménagères, soit par les croquettes. Là est le lavage de cerveau dont je parle plus haut !

  9. Je précise que je ne répondrais pas aux avis personnels, qui n’ont aucune valeur objective.
    Les arguments documentés sont, par contre, les bienvenues.
    Cordialement.

    1. le bon sens doit il vraiment être documenté ? qu’apportez vous comme arguments en faveur de la ration ménagère plutôt que le barf ?

  10. A priori vous avez des idées très arrêtées sur l’alimentation naturelle (que vous réduisez à un courant: le barf feeding et à une étude, qui n’a rien de scientifique, mal menée et partiale, ouvrez-les yeux) et sur les croquettes (dont vous ne connaissez a priori pas les effets mortels sur la santé du chien, ses matières premières et ses modes de fabrication, de commercialisation).
    Il est cependant regrettable que vous ne puissiez vous faire un avis qu’au travers de publications sanctifiées-scientifiques.

    Des produits frais, les moins altérés possible, une diète respectant la biologie et l’éthologie du chien, tout cela n’est que bon sens. Le “travail” de maitre est simplement d’apprendre à observer et mettre en pratique ces principes de respect, en considérant son animal comme un individu et en respectant ses spécificités.

    Les croquettes existent depuis très peu de temps. Comment croyez-vous que les chiens étaient nourris il y a 25 ans? (et au travers de quelques dizaines de milliers d’années d’évolution)

    Il n’y a aucune étude sur le barf (ou autre alimentation naturelle) parce que “l’intérêt” (peut être) est qu’il n’y a aucun moyen de l’étudier: personne n’y a d’intérêt financier, chaque chien est unique, chaque maitre unique, et chaque gamelle unique. C’est de la VARIETE que vient l’équilibre… comme pour vous, comme dans votre assiette, comme dans celle de vos enfants. Vous n’êtes pas nutritionniste, vos repas ne sont pas 100% équilibrés, et pourquoi le seraient-ils? Comment cela pourrait-il être naturel? C’est juste impossible, fluctuant, saisonnier, hormonal, métabolique, etc.

    Vous vous nourrissez avec respect, avec des aliments qui vous inspirent, qui vous font envie, qui visiblement sont assez sains… eh bien vous pouvez avoir le même respect pour votre chien, le même plaisir à lui choisir, préparer et donner à manger. Vous n’avez pas besoin d’être scientifique, mathématicien, enculeur de mouches ou fana des chiffres et des analyses… juste connaitre deux trois grandes lignes, ouvrir les yeux et faire cela honnêtement.

    C’est juste cela l’alimentation naturelle.

    Les accidents que vous évoquez, croyez-moi, ne sont pas comparables aux diabète, métabolismes détraqués, parodontose, empoisonnements, TDE, pancréas foutus, intestins encrassés, dermatoses, infertilités et autres joyeusetés dues aux croquettes.

    Des gens qui tuent leurs chiens avec des os, il y en aura toujours (comme avec du chocolat aussi d’ailleurs). Ils prennent la responsabilité de leur incompétence et de leurs erreurs. Ce n’est pas pour cela que les os, la viande ou les fruits ne sont pas adaptés aux chiens.

    P.S. J’ai 6 chiens, nourris au cru depuis plus de 10 ans et j’en nourris entre 50 et 60 autres (extrêmement variés) deux jours par semaine minimum, de la même façon: Jamais eu un problème que vous évoquez plus haut. Et cette expérience n’est pas moins anecdotique que celle des “croque mitaines” des cliniques vétérinaires.

    Re P.S. Au fait, “l’illuminé” est celui dont vous partagez les articles: http://adcanes.fr/la-pa-pas-si-bete/ et les vidéos: http://www.youtube.com/watch?v=bZEvGsqnjhg ………… 😉

    1. Effectivement je ne suis pas au courant des effets mortels des croquettes sur la santé du chien… Car jusqu’à preuve du contraire, depuis que les croquettes existent l’espérance de vie de nos compagnons a augmenté.

      “En 10 ans, l’espérance de vie a augmenté d’au moins 20% chez le chien et un peu plus chez le chat”, a indiqué à l’AFP Juliette Lauzac qui a réalisé l’étude avec des vétérinaires. “C’est lié à l’amélioration de la médicalisation, une alimentation mieux adaptée aux besoins de l’animal et la stérilisation plus répandue qui réduit la survenue de certaines pathologies, comme le cancer chez la chienne”.
      http://www.huffingtonpost.fr/2012/10/18/esperance-de-vie-des-chiens-chats-animaux-compagnie-etude_n_1978195.html
      http://www.lefigaro.fr/assurance/2012/11/02/05005-20121102ARTFIG00468-l-esperance-de-vie-des-chiens-et-chats-augmente.php

      Bref, il n’existe aucune preuve sur les bienfaits du BARF sur la santé du chien, comme il en existe aucune sur les méfaits des croquettes (même si elles existent).

      Encore une fois, nous publierons toute étude contradictoire que vous nous proposerez.

      Cordialement.

      PS : ce n’est pas vous que je traite d’illuminé, merci de faire un effort de lecture.

  11. Vous ne répondrez pas aux avis personnels… vous avez raison : 12 ans de barfing sur plus de dix chiens, beau poil, belles dents, vitalité au top, aucune odeur, transit parfait cela n’a rien d’objectif.

    Plus intéressante votre “étude indépendante” (et financée par qui siouplé?) que nous propose si opportunément une commerciale qui vend, fort cher, des révélations cosmiques comme une ration dite “ménagère” plus un intégrateur alimentaire indispensable (fort cher bis).

    Bonjour la crédibilité, impartialité bonjour 😉

    Que vous gardiez votre pensée paresseuse et continuiez de répéter bêtement ce que tout un système commercial vous dicte, c’est votre problème (et très d’actualité, vous faites partie de la majorité bêlante) mais ne venez pas essayer de nous faire croire que le carnivore domestique est au centre de vos préoccupations… allons, allons 🙂

    Très mauvais article.

  12. Je clôture les commentaires.

    Il existe autant d’expériences différentes que de propriétaires de chien, nous n’allons donc pas toutes les passer en revue… Surtout que ce sujet semble exacerber les passions. De plus nous avons la responsabilité de ce qui se dit sur ce site et nous n’acceptons pas la diffamation et les critiques gratuites.

    Chaque source est citée clairement dans l’article, si vous avez un problème avec l’une d’elle je vous invite à contacter leurs auteurs respectifs. Si vous avez des données (rigoureuses) contradictoires n’hésitez pas à nous les transmettre, nous les communiquerons en commentaire.

    Et veuillez noter que si 74% des régimes BARF sont déséquilibrés, 26 % (1 sur 4 !) sont parfaitement sains et équilibrés. A vous de faire les bons choix, en toute connaissance de causes, pour le bien-être de votre compagnon.

    Merci à tous.

Comments are closed.

Copyright © 2013 Ad Canes